mardi 13 avril 2010

Tempes de porc et farfalle aux asperges vertes

Oui, j'ai bien dit tempes, jusqu'à présent je me délectais bien avec de la joue de boeuf, de porc ou autres lottes, c'est le moment de découvrir quelque chose de nouveau. Bien que j'aie l'habitude (de faire crier MadameCitronVert quand elle voit le museau et la mâchoire bien dentée d'une tête de porc qui dépasse de la casserole fumante) de manger la tête de porc, je n'aurais jamais imaginé qu'on puisse récupérer les tempes comme les joues. On apprend tous les jours!
De quoi cela a-t-il l'air? et bien, les tempes ont le même aspect que les joues mais en plus petit. Et j'ai beau googeliser, je n'ai pas trouvé une recette qui parle directement d'un moyen d'accomoder ce muscle temporal,  juste ce document qui prouve qu'il fait bien partie des abats de porc.

On voit bien la taille de ce muscle ici
Je vais donc devant vos yeux ébahis réaliser une première en direct-live intersidéral: cuisiner des tempes de porc (plus prosaïquement parlant, le tripier le vendait sous l'appellation "sauté de porc").
Trêve de blabla passons aux choses sérieuses, mais restons simple pour cette première.
J'ai laissé les tempes entières pour cette recette, mais on peut tout à fait imaginer de les trancher pour faire un sauté à la chinoise.
Faire dorer (ou pas) les tempes de porc à l'huile d'olive avec deux dents d'ail dans leur chemise, du poivre noir en grains et des graines de coriandre. Ajouter ensuite un hachis d'oignons, carottes et céleri, pas indispensable mais j'ai aussi mis mon dernier panais. Bien touiller. Je n'avais que des carottes rouges alors pour rester dans les tons j'ai déglacé avec un bordeaux rouge. Une feuille ou deux de laurier pour finir. Quand la cuisson est bien avancée, mettre un peu de sauce tomate, à défaut du coulis. Saler à mi-cuisson. Laisser réduire la sauce au moins une heure.
J'ai coupé les asperges vertes en sifflet et les ai fait sauter à l'huile d'olive, feu très fort et mis un demi verre d'eau. Quand l'eau a bien réduit saler un peu. Mettre les farfalle et mélanger le tout avant de dresser.

Ce fut très bon et tendre à souhait, et ce qui ne gâche rien: un petit bonheur simple à moins de 7 Euros/kg!!

8 commentaires:

  1. En effet, le prix ne gâche rien! Moi aussi j'aime bien cuisiner les abats (j'avoue que en bonne fille, je les achète déjà détaillés en morceaux).

    En tout cas, très bonne idée cette recette... A voir si je trouve ce morceau chez mon boucher!

    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas ce morceau sous ce vocable, mais moi aussi j'adore les têtes de cochon !!! J'en fais le fameux "pâté de tête", ainsi que le "gio tru" (orthographe non garantie !) viet : bien cuire la tête entière ou en morceaux, décortiquer, faire revenir avec du nuoc mam, des champignons noirs, saler et poivrer beaucoup, puis rouler à la façon d'un gros saucisson, laisser reposer quelques jours avant de manger, miam !
    PS : dis donc, tu en as de bonnes adresses. Ici, je ne trouve rien de tout ça !!!

    RépondreSupprimer
  3. Bon, alors on vient manger quand?

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant ça, il va falloir que je demande à mon boucher préféré, il pourra peut-être m'en avoir sur commande, car il est amateur d'abats.
    Bon, je me renseigne... et je teste !

    RépondreSupprimer
  5. Merci à toutes pour vos commentaires,
    -Alazais: je suis un grand amateur d'abats sous toutes ses formes (bises aussi)
    -colibri: je suis content que tu sois de retour dans la blogosphère, et je goûterais bien ta recette de "gio tru"!

    -Chère Frog Queen, avec plaisir.

    -Marie-France: tu m'en diras des nouvelles de ton test j'espère, vas-tu préparer un plat destructuré?

    RépondreSupprimer
  6. Ahhh...tu manges vraiment de tout!!!

    Je suis très difficile avec la nourriture et je t'envie que tu sois aussi aventurieux.

    RépondreSupprimer
  7. hier j'ai mangé des tempes de porc en brochettes
    je ne connaissais pas c'était super tendre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je confirme, mon tripier les utilise pour sa saucisse au sel de Guérande (type Toulouse), un délice!

      Supprimer

Vos commentaires et vos critiques ne sont pas modérés, je compte sur vous pour rester dans l'esprit du blog, merci d'avance.