jeudi 19 juin 2014

Chiquetaille de morue façon



J'ai bien dit "façon" donc les orthodoxes de LA recette de chiquetaille de morue vous allez être déçus; rien de plus simple: dessaler la morue (ici j'avais pris des miettes, ce qui fait qu'en 2 ou 3 heures en changeant l'eau chaque heure c'était fait). Faire bouillir de l'eau et plonger la morue, quand l'ébullition reprend laisser cinq minutes et refroidir avec de l'eau.

Émietter et passer la morue au mortier. La mélanger avec de la tomate concassée et de l'oignon frais coupé très finement (y compris le vert), idem pour le persil (je préfère le plat mais je n'avais que du frisé), du coriandre, huile de gombawa (pas indispensable) et huile d'olive, enfin sel et poivre. Je n'ai pas mis de piment car c'était pour les enfants, je le mets quand c'est pour moi.
A tartiner sur une bonne baguette ou un bon morceau de pain.

dimanche 2 février 2014

Sauté de nouilles aux légumes
























Pour récupérer un peu de tout ce que nous avons mangé pendant le déjeuner du nouvel an chinois et aussi pour continuer sur la lancée: un sauté de nouilles avec des légumes: courgettes, champignons de Paris, oignons et brocoli, agrémenté de sésame noir grillé, assaisonné à la sauce d'huître; et comme viande un peu de canard laqué et aussi un morceau de cochon ce lait; c'est ce que les petits ont au au déjeuner.

dimanche 5 janvier 2014

Pommes de terre et confit d'oie

























Un plat, en manque d'inspiration, fait de récupération et d'improvisation; simple et rustique; d'abord faire cuire longtemps les cuisses et ailerons d'oie dans leur graisse, saler , poivrer et laisser faire à feu doux.
Pour la poitrine de porc au caramel il faut bien entendu faire le caramel auquel on ajoute du bouillon (de porc, ici), de la sauce de poisson et celle de soja, anis étoilé, graines de poivre et de coriandre, gingembre frais, quelques tranches de galanga aussi, laisser bouillir à petit feu.

Mettre la poitrine au four, 180°C pour le griller de tous les côtés, pendant au moins 1h30, découper avant de le mettre à bouillir dans le caramel. 
Les pommes de terres (amandines) je les ai cuites 6 minutes dans leur sachet au microondes avant de les mettre au four avec de la graisse d'oie, 230°C, 15 min.
Tout mettre ensemble avec un peu de sauce caramel. Les petits ont bien aimé.

(l'image est un plat pour les petits, la cuisse d'oie étant un peu trop grande, ils on eu droit à un manchon, plus ou moins).

mardi 19 novembre 2013

Ris d'agneau sauté aux oignons et gingembre

L'autre jour en passant chez le boucher halal de mon quartier j'ai eu la surprise de trouver du ris d'agneau, et comme il le vendait moitié moins cher que mon tripier habituel, je n'ai pas résisté; j'ai pris une livre.

J'ai laissé dégorger le ris dans une bassine d'eau froide pendant une heure ou deux puis je l'ai blanchi.
Faire poêler les ris d'agneau dans un peu d'huile neutre à feu moyen, quand ils sont cuits et un peu dorés, mettre le feu à la puissance maximale et ajouter les oignons en quartiers et le gingembre en julienne, touiller rapidement.
Ajouter une louche de bouillon de volaille si vous en avez, laisser évaporer presque à sec.
Pour assaisonner: une pincée de sucre et de la sauce de soja, couper le feu et ajouter de la ciboule ou de la ciboulette avant de servir.



vendredi 4 octobre 2013

Cueillette d'argouses



Dimanche dernier nous avons fait une expédition sur la côte Normande pour cueillir des argouses, la chose ne fût pas facile, les branches sont remplies d'épines qui atteignent facilement 7 cm, j'ai la sensation qu'il y avait même des épines sur les épines; bref il faut des bons gants, de la patience et une bonne paire de sécateurs (et surtout n'y allez pas en shorts!).
Je vais juste faire un sirop cru: du jus des argouses (utiliser un mixeur plongeant puis filtrer avec une passoire à maille fine) et son poids en sucre.



Et puis en guise de réconfort nous sommes allez allés manger quelques fruits de mer (maigre consolation car ils étaient en rupture de stock pour les huîtres) suivi de moules forestières et des frites.

Aujourd'hui vendredi 4 octobre, j'ai réussi péniblement à l'aide d'une fourchette à avoir environ un kilo d'argouses après trois soirées de 2 heures chacune à détacher les fruits des branches (j'ai l'impression d'avoir deux mains gauches), si jamais dans les jours qui suivent je réussis à faire le fameux sirop, je mettrai une photo.
M-à-jour du 29 octobre: voilà quelques jours plus tard, j'ai réussi à faire un litre de sirop d'argouses, c'est un sirop cru. La couleur est plus sombre car j'ai utilisé du sucre de canne non raffiné. D'abord j'ai mixé les argouses avec un mixeur plongeant, puis filtré le jus avec une passoire et un torchon (bien presser pour tout extraire).En totalité j'ai obtenu un demi-litre de jus.  J'ai fait fondre un demi- kilo de cassonade avec un peu d'eau et laissé refroidir. Puis il suffit de mélanger le tout.
Les enfants aiment bien, il m'en reste plus que le quart aujourd'hui; mais de toutes façons il faut le consommer vite.