lundi 26 décembre 2011

Gazpacho manchego




Le gazpacho manchego comme son nom l'indique n'a rien à voir avec le gazpacho andalou (une soupe froide); c'est un plat qui se prépare avec une paellera, presque avec les mêmes ingrédients mais à la différence de la paella, on y met de l'oignon et à part les tomates, aucun autre légume.



Le riz est remplacé par des "tortas", ce sont des galettes (je n'ai pas trouvé d'autre mot)  faites à base de farine de blé, de sel et d'eau qui sont séchées et grillées (sur des braises normalement), on les casse avant de les faire cuire; on les vendait entières par paquets de 5 si ma mémoire est bonne, mais maintenant on les vend en paquets, en carrés prédécoupés (parfois je ne sais pas si je suis pour la modernité).
On commence la même façon que pour la paella, une fois le mélange l'huile d'olive et sel est chaud, on fait rissoler les morceaux de lapin de de poulet.



 Quand c'est cuit et un peu doré on ajoute les oignons, les tomates concassées et le "pimentón" (poudre de piment doux, dixit le traducteur) et aussi du colorant alimentaire.



 Après avoir ajouté de l'eau on laisse le tout bouillir.
Peu d'aromates sont employés: ail, laurier, thym et/ou romarin. Je n'aime le gazpacho qu'avec du romarin, pas de thym ni de laurier, c'est aussi le cas de Amparo qui nous a cuisiné ce délicieux plat. On retire le romarin avant de mettre les "tortas".


Le foie cuit du lapin est écrasé avec de l'ail et du persil plat, délayé ensuite avec le jus de cuisson.

On verse le tout sur le gazpacho en train de cuire




Et pour ne pas manquer de viande, Amparo a ajouté des boulettes de viande (les mêmes que celles de la paella).
Les "tortas" ont absorbé le jus de cuisson mais le gazpacho doit toujours rester un peu juteux.
Encore une fois, cela faisait bien des années que je n'en avais pas dégusté.

14 commentaires:

  1. La dernière photo me donne l'envie de plonger dans le plat et d'engloutir tout le contenu.
    Bonne Année Sothy.

    MK

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année à toi aussi matutinale MK!

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année Sothy, j'espère que tu vas bien, et te souhaite une belle année 2012 pleine de passions, de projets, de réusssites, petits bonheurs.... la belle vie quoi -:) Bises,

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année à toi aussi Marie-France!

    RépondreSupprimer
  5. Passant par Nicolas je tombe sur tes incroyables photos et cet incroyable plat ! je suis bleuffée, je reviendrai voir les détails de la recette.
    plus bas je vois les homards, miam. J'en suis jamouse : pas de Noêl pour moi pendant que Lui mangeait du homard en famille Lui qui n'aime pas trop manger avec les doigts ( et moi sisisiiiii !) Injustice ! rébellion 2012 !!

    RépondreSupprimer
  6. Oupsss

    "Ja-Mouse" moi ? Ja-mais !!

    RépondreSupprimer
  7. @Laure, bienvenue ici, si tu aimes manger avec les doigts tu es au bon endroit!

    RépondreSupprimer
  8. La cuisine de La Mancha est très réputée en Espagne, je la connais peu et d'après ce que je vois elle mérite vraiment le détour.

    RépondreSupprimer
  9. @La Francesa: comme tu vois c'est très facile à faire, même sans paellera c'est possible, et c'est vraiment délicieux avec le mélange lapin/poulet

    RépondreSupprimer
  10. bonjour
    pouvez vous me dire si ces galettes se trouvent partout, ça donne bien envie cette recette
    merci. bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement je n'en trouve pas en France, il faut les acheter en Espagne.

      Supprimer
    2. bonjour il est tres facile de faire ces galettes avec farine eau et pincee de sel que l'on ,on etale on pique ala fourchette et on cuit au four pas trop a peine coloré. on casse en morceaux

      Supprimer
  11. Je connais des Espagnol(E)s qui, à défaut de ces galettes, utilisent du pain azyme cassé en morceaux. C'est délicieux.

    RépondreSupprimer
  12. merci pour votre recette c bien expliquer

    RépondreSupprimer

Vos commentaires et vos critiques ne sont pas modérés, je compte sur vous pour rester dans l'esprit du blog, merci d'avance.