dimanche 11 avril 2010

Pieds de veau

Hier en allant au marché, je n'ai pas résisté, le tripier avait un stand petit mais bien achalandé (je ne vais pas lui faire de la pub mais il est passé à la télé chez Petitrenaud il y a une semaine ou deux) et avec des produits qui me faisaient saliver; j'ai jeté mon dévolu sur du pied de veau, des onglets de veau et  des tempes de porc (recette dans un prochain billet).
Madame n'aime pas la texture gélatineuse du pied de veau, mais moi oui, d'ailleurs ,en Vénétie on mange la traditionnelle salade avec les tendons de boeufs (nervetti), j'adore!
J'ai fait cuire le pied de veau dans de l'eau froide au départ pendant au moins une heure, puis j'ai ajouté des carottes jaunes et une branche de céléri pour parfumer, une heure deux heures plus tard j'ai éteint le feu et l'aissé refroidir.
Quand il était tiède j'ai fini de désosser le pied et je l'ai haché, pas trop menu non plus.
Hacher aussi la carotte cuite.
Assaisonnement: persil plat,un demi-oignon, coriandre, cornichon, Ail des ours (et oui, il m'en restait) le tout bien haché, à mélanger ensuite avec de la moutarde, de l'huile d'olive, du sel et du vinaigre de cidre en fonction de vos goûts. A ne pas oublier: le poivre!
Mélanger l'assaisonnement avec les morceaux de pied de veau et dresser: une couche de carottes suivi d'une couche de pieds de veau.
Pour accompagner j'ai aussi fait une tentative de chips de betteraves: couper des rondelles fines, ou comme vous pouvez, les mettre sur un papier sulfurisé, huiler avec un pinceau, saler et au four! Je dirais ventilé, 160° pendant ...euh, à vous de voir!
Après dégustation j'ai sous-estimé la puissance de l'oignon, j'aurais dû le faire mariner avec un peu de vinaigre avant et j'ai aussi sur-estimé le vinaigre de cidre, j'aurais dû en mettre plus.

1 commentaire:

Vos commentaires et vos critiques ne sont pas modérés, je compte sur vous pour rester dans l'esprit du blog, merci d'avance.