dimanche 1 août 2010

Lieu Noir aux oignons caramelisés et vinaigre balsamique

J'ai été au marché hier mais la plupart des stands étaient vides, ni tripier ni volailler, même pas de maraîcher habituel, j'ai jeté mon dévolu sur les poissons.
Coques, langoustines, moules de buchot et calmars ont agrémenté des pâtes maison hier, à la sauce tomate et basilic pour fêter le retour des petits et la capacité de survie de ma tante et de mon oncle.
Il me restait pour ce midi un morceau de lieu noir de 1 kg, qui a échappé à sa croûte de sel (par manque de sel), j'ai fini par trouver un idée ad hoc, ayant envie que poisson frit.
Lever les filets de poisson et les fariner de chaque côté avant de les faire frire dans de l'huile d'olive. Les reserver une fois cuits et éliminer un peu d'huile.
Fariner aussi des rondelles d'oignons avant de les frire dans la même huile, quand ils sont bien dorés ajouter deux ou trois cuillères à café de sucre de canne, faire caraméliser et déglacer avec du vinaigre balsamique. Laisser un peu réduire et saler avec de la sauce de soja. Un peu de ciboulette et du sésame grillé pour finir.
Je n'ai pas poivré, mais pourquoi pas.
En accompagnement, du riz blanc et une salade concombre/tomate coeur de boeuf bio (mais bof! elle n'était pas encore assez mûre, parcontre elle était aussi insipide que celles de supermarché).

10 commentaires:

  1. Mmmm, il a l'air pas mal du tout ce plat!

    RépondreSupprimer
  2. Sothito, me vas a matar con tanta cosa rica de comer.
    Si tener en cuenta que me tenéis olvidado...
    Joputa....

    RépondreSupprimer
  3. Beau Lotus, oui pas mal pour un plat ad hoc, je pense que tu aurais aimé avec du piment frais.

    Tio Fede, no es que te he olvidado es que eres como los ministros, siempre ocupado, y sobre todo con el Alain; ahora nos vamos viernes proximo, nos veremos en septiembre.

    Pommes cannelles, bienvenue ici; j'aime bien le lieu noir car c'est un poisson très charnu et plutôt économique; ici j'aurais aimé que la peau soit plus croustillante.

    RépondreSupprimer
  4. merveilleux!! je ne connais pas le lieu personnellement, mais je l'inviterais bien chez moi ! xxx

    RépondreSupprimer
  5. Pas de prise de tête sur ce coup, mais la cuisson a l'air bien, malgré le recours à la friture ;o) Sinon, on peut faire une sauce/jus des oignons caramélisés, très sympa sur ce genre de poisson
    Bonne continuation ;o)

    RépondreSupprimer
  6. Madame Anne, bienvenue ici.
    Benco : c'est vrai que je devrais me mettre plus aux jus, sauces et écumes (j'ai pas encore remis en état mes syphons)

    RépondreSupprimer
  7. Hi, hi, un lieu noir travaillé hadd..., euh, ad hoc, c'est presque deux recettes en une ! Ma foi, ça a l'air délicieux, j'aime tous les poissons. Ch'uis d'accord avec toi : la production intensive de coeurs de boeuf, bio ou pas, a nui à son goût d'origine, malheureusement ! En revanche, j'ai un petit producteur breton qui se débrouille encore assez bien, je n'en mange donc que là-bas...

    RépondreSupprimer
  8. Original! Cela me tente bien. La touche sucrée des oignons n'est pas pour me déplaire, au contraire!!

    RépondreSupprimer
  9. Mama Yéti, bienvenue ici.
    colibri: ici, les tomates sont vraiment délicieuses et mûres à point, même si le potager est plutôt vide cette année.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires et vos critiques ne sont pas modérés, je compte sur vous pour rester dans l'esprit du blog, merci d'avance.